Marcillac Vallon

Le Vallon de Marcillac

Le vallon de Marcillac est la région viticole la plus renommée de l'Aveyron. Les vignes, plantées en terrasses sur des coteaux, tapissent les flancs de cette vallée et tranchent avec la teinte lie-de-vin de la terre. Une couleur que l'on retrouve aussi dans les constructions des bourgs vignerons que sont Marcillac-Vallon, Valady ou encore Clairvaux-d'Aveyron. 

 

  • Marcillac-Vallon 

Au XIIIe s., des consuls organisent le commerce du vin à Marcillac. Pendant la guerre de Cent Ans (XIVe-XVe s.), le vignoble est géré par des familles bourgeoises de Rodez et par des confréries religieuses. La plupart des villageois travaillent à la vigne en tant que journaliers. Ce village possède un centre ancien agréable où le grès rouge règne en maître. C'est le cas de l'imposante église Saint-Martial (XIVe s.), dont le clocher octogonal est surmonté d'une flèche en pierre de taille. Derrière l'église, la ravissante chapelle des Pénitents (XVIIe s.) est accolée à une lanterne des morts, construite suite aux épidémies de peste : elle était éclairée dès qu'on signalait un décès et n'était éteinte qu'après l'enterrement du défunt. Dans la rue du Mas, vous remarquerez les portes de cave à clairevoie, qui permettaient d'assurer une bonne ventilation nécessaire à la conservation du vin. Le dimanche matin, sur le marché animé, les vignerons du vallon font déguster leurs vins.  

LE VIN DU VALLON DE MARCILLAC


On raconte qu'au IXe s. les moines de Conques auraient développé la viticulture dans le vallon de Marcillac, en y introduisant le mansois, cépage appelé également fer servadou. Au fil des siècles, des vignes sont plantées en terrasses, et le vignoble atteint son apogée en 1852, avec 2 398 ha cultivés. Puis le phylloxéra, les deux guerres mondiales, la fermeture des mines de Decazeville et les aléas climatiques provoquent son déclin. En 1960, une poignée d'hommes relancent l'activité. Le climat, l'altitude moyenne des vignes (400 m) et le sol sont des conditions propices au bon développement du mansois. Le savoir-faire et la ténacité des vignerons feront le reste. Avec à peine 200 ha de vignes, il est aujourd'hui l'un des plus petits vignobles AOC de France, mais il concerne cinquante-quatre producteurs.  

Cette année, le label "Vignobles et Découvertes" a été attribué au vignoble de Marcillac.

 

 

  • Valady

Selon la légende, Dieu ordonna à un ange de planter une branche ornée de raisins dans une belle vallée à laquelle il donna le nom de Valady, le « val de Dieu ». Si la réalité est moins poétique, Valady étant ainsi nommé car il se trouve au coeur de la vallée de l'Ady, les raisins « plantés par l'ange » sont quant à eux bien présents. Les vignes s'épanouissent sur les pentes qui entourent ce village aux constructions en grès rouge, et la cave de Valady, les Vignerons du vallon, regroupe une quarantaine de producteurs et commercialise 55 % de la production de l'appellation Marcillac. N'hésitez pas à y faire un tour, pour déguster du vin ou pour participer à une visite de la cave en été. Autre attrait de ce village, un manoir à l'étrange allure, en face de l'église. Cette imposante bâtisse (fin XVIIIe s.) est pourvue d'un donjon carré qui daterait du XIIIe s.

Vignerons du Vallon

D 840.
Tél. : 05 65 72 70 21.
Ouv. : du lun. au sam. 9h-12h et 14h-18h.
Dégustation et visite de la cave gratuites en juil.-août, t.l.j. 16h-17h. 

Prévisions Marcillac-Vallon